La Chapelle souhaite une présence plus grande de la police

Publié le par Hervé

Depuis la création des deux zones de sécurité prioritaires à Paris, le quartier La Chapelle se trouve pris en tenaille.

Le travail de la police sur ces deux zones a déplacé le problème de l'insécurité sur notre quartier.

IMGP4378

Le nombre de vols et d'agressions est en augmentation à La Chapelle. Rue philippe de Girard, rue Pajol beaucoup d'habitants se sentent désemparés face à cette dégradation de la situation. Sur france inter, un journaliste s'interroge sur les limites de cette politique des zsp (zone sécurité prioritaire)

La police mais aussi la mairie ont du mal à mettre en place une action efficace pour endiguer ce nouveau problème.

dscn2123.jpg

Des pétitions sont en cours ou sont envoyées au commissaire sans réponse de sa part. La présence de la police mais aussi le travail d'investigation semblent en panne.

Certaines résidences ont fait appel à une sécurité privée faute d'action réelle de l'état. Il est nécessaire que l'action de l'état soit au rendez-vous pour apaiser cette nouvelle situation.

En attendant la venue du commissaire pour redéfinir l'action de la police à La Chapelle, vous pouvez retrouver un article sur ce sujet sur le lien suivant : http://www.dixhuitinfo.com/faits-divers/article/entre-deux-zsp-notre-rue-est-une





Publié dans A LA UNE DU BLOG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gibus 30/11/2013 19:27


OK, au tamps pour moi alors. C'est juste que n'avoir d'autre recours que de traiter de démago une opinion contraire pour la disqualifier est malheureusement souvent le fait de candidats en
campagne.


Nos opinions divergent sur la sécurité. Prenons-en acte. Mon principal reproche sur ce billet est de le titrer "La Chapelle souhaite...", alors que l'opinion présentée n'est pas représentative du
quartier.

Gibus 30/11/2013 19:24


OK, au temps pour moi alors. C'est juste que lorsque l'on n'a pas d'autre recours que de traiter de démaguo une opinion contraire que l'on veut disqualifier, c'est malheureusement bien souvent le
fait de candidats en campagne...


Notre opinion diverge sur le besoin de sécurité. Prenons-en acte. Mon principal reproche est de titrer "La chapelle" alors que l'opinion présentée ici n'est pas représentative.

Gibus 30/11/2013 09:35


À tout hasard, Hervé, vous ne seriez pas candidat sur une liste pour les municipales ?

Hervé 30/11/2013 17:24



Je ne suis pas candidat sur une liste. Juste un habitant qui y réside depuis fort longtemps et impliqué dans la vie du quartier depuis plus de 15 ans...



hervé 30/11/2013 07:32


Ce n'est pas un discours de sarko lepeniste où je ne sais quoi...


23 voitures vandalisées en un seule nuit vols a l'arraché de colliers ou tél proche du marché couvert, des pétitions et rien ne se passe dans le quartier...


On ne demande pas l'armée juste la présence de la police et des réponses


Merci de ne pas tenir de discours démago svp

Gibus 29/11/2013 23:10


Mais ça va pas nan ?! C'est quoi ces délire sécuritaire. Je vis depuis 15 ans dans le quartier, il n'y a pas plus de délinquance ni d'insécurité. Pourquoi pas l'armée pendant qu'on y est ?
Franchement s'il y avait moins de flics et si les caméras de vidéo surveillance qui encadrent le jardin d'éole était retirées, on se sentirait beaucoup plus en sécurité.


Sérieusement, c'est l'approche des élections qui vous fait ressortir des discours sarko-lepen-vallistes ?


On s'en fout on ne vote plus !


En tout cas, le titre de ce billet est honteux : la "Chapelle" ne souhaite rien. La Chapelle est un quartier où il fait bon vivre. Certains habitants souhaitent peut-être quelque chose, mais
c'est tout. D'autres souhaitent moins de police, et d'autres encore plus du tout de police. Alors quoi ? Que fait-on de ces derniers ? Ils représentent moins le quartier que ceux dont ce billet
se fait l'écho ?


#FAIL