Compte rendu du conseil de quartier La Chapelle du 20 janvier 2011

Publié le par Hervé

Le conseil de quartier La Chapelle a tenu sa première réunion publique le 20 janvier 2011 rue Philippe de Girard.

En voici le résumé :

IMGP1969

CONSEIL DE QUARTIER PUBLIC
LA CHAPELLE - MARX DORMOY
20 JANVIER 2011
Ecole élémentaire 58, rue Philippe de Girard Paris 18e
ETAIENT PRESENTS
Présidente : Frédérique Pigeon
Collège habitants : Sylvie Fouillet, Pierre Beziau, Michel Sarnelli, Céline Marquis
Collège associations : Siska Piérard - Cactus Initiative, Françoise Lemoine-Counil - Gare aux
Pollutions, Dominique Gorre – D’Ici - D’Ailleurs
Personnes qualifiées : Martine Trapon, directrice générale de l’école normale sociale
Invités permanents du conseil de quartier : Mireille Quehen, Dominique Alban, Kossi Atsu,
Olivier Ansart, Antoine Parente
Conseillers excusés : Jean-Damien Rubal, Catherine Charpentier
Elus présents :
- Michel Neyreneuf, adjoint au Maire en charge de l’urbanisme, des politiques du
logement et du développement durable
- Christian Honoré, conseiller d’arrondissement de l’opposition
Invités :
- Marc Laulanie, Chef de projet du quartier la Chapelle
- Florenty klara, Chargée de développement local - référente 17e, 18e, 19e
arrondissements, Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV)
- Etudiants qui participent au projet KAPS
- M. Leyrit, directeur de la Coordination Toxicomanie
ORDRE DU JOUR :
1) Présentation du programme d’aménagement du secteur Dupuy et point sur
l’ouverture et le statut juridique de la nouvelle voie piétonne (située au niveau du 54,
rue Marx Dormoy et 83, rue Philippe de Girard)
2) Présentation des pistes de travail des acteurs locaux pour accompagner les
transformations urbaines et contribuer à l’amélioration du Cadre de vie du quartier
3) Un exemple de projet social : le projet KAPS (Koloc à projet solidaire)
4) Points divers :
a) Information relative aux « salles de shoot »
b) Quelles idées de thèmes pour les Rencontres de la démocratie locale prévues en
mars 2011 ?
Conseil de quartier public La Chapelle Marx Dormoy 20/01/11 2
Présentation du programme d’aménagement du secteur Dupuy et point sur
l’ouverture et le statut juridique de la nouvelle voie piétonne (située au niveau
du 54, rue Marx Dormoy et 83, rue Philippe de Girard)
Michel NEYRENEUF :
- Ce secteur d’aménagement est composé de huit lots dont un lot de voirie.
- Le lot 1, 83 rue Philippe de Girard et 54 rue Marx Dormoy, a été réalisé avec
beaucoup de difficultés. En effet, l’entreprise qui a commencé les travaux a
déposé le bilan : la SIEMP (aménageur de la parcelle) a donc du en trouver une
autre. Cette deuxième entreprise a découvert des malfaçons.
Le porche existant permettra un accès vers le passage piéton. Ce passage est
privé et le propriétaire est la SIEMP. Il sera ouvert au public dans la journée : c’est
le CROUS qui s’occupera de gérer cette ouverture. Le CROUS et la SIEMP doivent
faire en sorte que ce secteur reste ouvert. Ce passage s’ouvre sur la rue Marx
Dormoy. Par ailleurs, une voie nouvelle reliera les rues Philippe de Girard et Pajol.
Elle sera en sens unique.
- Lot 1 bis, 11 impasse Dupuy, réhabilitation d’un logement PLA-I : c’est du
logement social. Le logement social donne droit à l’APL (Aide Personnalisée au
Logement).
La typologie des logements sociaux est la suivante : PLAI - très social ; les PLUS -
classique et PLS - classe moyenne.
- Lot 2, 3-5 et 9 impasse Dupuy, construction neuve de 10 logements PLS. Fin des
travaux : 1er semestre 2012. Quand on affiche une date, c’est toujours trois à six
mois près.
- Lot 3, 74 rue Philippe de Girard, construction de 33 logements étudiants gérés par
le CROUS, 1 local d’activités et 1 logement de fonction. Ouverture sur la rue Pajol.
Fin des travaux : 1er semestre 2012. Il y aura 1 local associatif.
- Lot 4, 72 et 72 bis rue Philippe de Girard, opération mixte (construction et
réhabilitation) de 24 logements et 3 locaux d’activités. Fin des travaux : 3e
semestre 2012.
- Lot 5, 3-5 rue Neuve, construction de 13 logements étudiants, d’une crèche de 60
berceaux et d’un logement de fonction. Fin des travaux : 3e semestre 2012.
- Lot 6, 31-33 rue Pajol, construction de 24 logements à loyers maîtrisés
(équivalent du logement PLI : il s’agit d’une parcelle achetée à l’amiable ce qui est
différent de l’expropriation), 2 locaux d’activités, places de stationnement. Fin
des travaux : 2e semestre 2013.
- Lot 7, 37 rue Pajol, aménagement de la cour de l’école. L’école sera ouverte à la
rentrée 2011.
- Lot 8, Aménagement de la Rue Neuve, réalisation de la voie nouvelle.
- Il y aura une école, rue de Torcy, à la place du Centre d’Information et
d’Orientation (CIO). Le CIO sera à l’hôtel Mathagon situé à l’angle de la rue
Marcadet et du passage Ramey.
- Dans la précédente mandature 6 écoles et 1 collège ont été construits : et il
faudra réaliser au moins la même chose dans cette mandature.
- Fin 2012, le quartier sera rénové et amélioré.
Conseil de quartier public La Chapelle Marx Dormoy 20/01/11 3
DEBAT
Interventions du public :
- Comment fonctionnent les candidatures pour les locaux d’activités ?
- Quelle est la surface du local associatif prévu ?
- Qu’en est-il du 94 rue Philippe de Girard ?
- Les constructions ont été réhabilitées, alors que la démolition / reconstruction
coûte moins cher.
- Il faut faire attention à bien sécuriser la voirie pendant les travaux car c’est un
vrai problème. En effet, il y a des crèches et des écoles dans le secteur.
- Dans la rue Philippe de Girard, les voitures qui viennent de la rue de La chapelle
roulent vite et seul un des deux trottoirs de la rue Philippe de Girard a été élargi.
Michel NEYRENEUF :
- Concernant les candidatures pour un local d’activité, il faut envoyer un dossier
chez le bailleur et de préférence un double à Afaf Gabelotaud, adjointe au maire
chargée du commerce de l’artisanat et du développement économique. Le
bailleur regarde la capacité et l’élu porte un regard général sur le choix de telle ou
telle activité.
- Pour le 94 rue Philippe de Girard, il s’agit d’une opération mixte construction
neuve et réhabilitation, menée par la SIEMP pour la réalisation de 30 logements
PLUS. Le chantier est difficile, car il convient de conforter la façade sur cours qui
menace de s’effondrer. Si le chantier peut sembler à l’arrêt, les travaux
continuent néanmoins.
- Concernant la réhabilitation ou la démolition / reconstruction, un diagnostic est
réalisé sur chacune des adresses, en prenant en compte l’aspect financier. On y
intègre également les éléments de développement durable. En effet, l’opération
de démolition / reconstruction n’est pas écologique. Nous tenons compte de tous
ces éléments et nous prenons une décision. La mairie du 18e prend cette décision
en lien avec le cabinet de Mme Hidalgo, 1ère Adjointe au Maire de Paris, et parfois
même avec le cabinet du Maire de Paris. Enfin, au moment du lancement des
travaux il y a un débat entre l’aménageur, la Direction de la Voirie et des
Déplacements et la Direction de l’Urbanisme.
Frédérique PIGEON :
- La municipalité est très attentive à l’implantation de nouveaux commerces : nous
avons mis en place des comités de sélection à la Goutte d’Or et à la Porte
Montmartre, pour retenir les commerces dont ces quartiers ont le plus besoin et
lutter contre la mono-activité. L’équipe de développement local (EDL) travaille sur
des pistes de réflexion pour faire vivre ses opérations urbaines.
Conseil de quartier public La Chapelle Marx Dormoy 20/01/11 4
Présentation des pistes de travail des acteurs locaux pour accompagner les
transformations urbaines et contribuer l’amélioration du Cadre de vie du
quartier
Marc LAULANIE :
- Il s’agit de la restitution d’un travail mené avec les associations qui
interviennent sur le territoire et les associations d’habitants.
- Concernant les espaces verts, ce qui ressort de notre étude est une utilisation
plus souple et plus ample des jardins publics. Les questions qui émergent
sont les suivantes :
o Comment articuler la Halle Pajol et les jardins d’Eole ?
o Comment articuler les jardins d’Eole et le 104 rue d’Aubervilliers
autour d’activités culturelles ?
o Comment associer les acteurs locaux à la gestion de la trame verte ?
- Sur la question des commerces, ce qui apparaît est un besoin de diversité, de
proximité et de lutte contre la mono-activité.
- Il faut mener une réflexion sur les usages des nouveaux équipements
publics, comme l’articulation entre la bibliothèque et les écoles.
- Il y a un travail à faire sur la mémoire de la Halle Pajol et la transmission de la
mémoire du quartier, autour de projets intergénérationnels.
- Enfin, le lien social avec les repas de quartier, les fêtes de quartier etc. sont
des pistes qui ressortent de notre étude.
Un exemple de projet social : le projet KAPS (Koloc à projet solidaire)
Le support de présentation de la réunion est disponible sur le site de la mairie du 18e dans la
rubrique : Vie citoyenne > Conseils de quartiers > Comptes-rendus > La Chapelle Marx
Dormoy. Si vous souhaitez en recevoir la version papier, vous pouvez contacter le service de
la démocratie locale :
e.mail : cq18@paris.fr
Courrier : Mairie du 18e – Service de la démocratie locale, 1 place Jules Joffrin 75 877 Paris
cedex 18
Téléphone : 01 53 41 18 85
Florenty KLARA :
- L’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev) créée il y a 20 ans, est
née d’une double volonté :
o mobiliser des étudiants bénévoles pour lutter contre les inégalités dans les
quartiers populaires
o créer un lien entre universités et quartiers
- Les objectifs du projet KAPS sont les suivants :
o Faire coïncider le besoin de logement chez les étudiants et leur envie
d’engagement
o Participer à la création de projets d’utilité sociale sur le quartier La Chapelle
o Favoriser la mixité sociale et l’accueil des étudiants sur le quartier
o Développer de nouvelles ressources et dynamiques sur le territoire
Conseil de quartier public La Chapelle Marx Dormoy 20/01/11 5
- Accueil de 5 étudiants dans la résidence CROUS de la rue Philippe de Girard qui
travaillent en groupe sur un projet de solidarité.
- Pendant l’expérimentation du projet, les étudiants sont logés dans des studettes
individuelles de 18m².
- L’immersion dans le quartier facilite leur investissement dans la vie locale.
- Le périmètre d’intervention se situe autour du rond-point de la Chapelle
(résidences d’ICF la Sablière au 24-26 et 7-9-11 rue Raymond Queneau, et de
l’OGIF au 20-30 rue Boucry).
- Calendrier de mise en oeuvre du projet :
o Diagnostic auprès des habitants pour recueillir leurs attentes, leurs besoins et
leurs envies : octobre/février 2010 ( ?).
o Mise en place du projet : en février - juin 2011, selon les résultats.
o Organisation d’un temps convivial sur le coeur de l’îlot Boucry : fin juin 2011.
Michel NEYRENEUF :
- Au 83 bis et 85 rue Philippe de Girard il y aura une nouvelle résidence
étudiante de l’Afev, avec 60 logements en colocation.
DEBAT
Interventions du public :
- Ces étudiants ont besoin d’une rémunération, et non d’un travail bénévole.
- Nous avons besoin des jeunes dans la vie associative.
Florenty KLARA :
- Un jeune qui fait du bénévolat, ne s’inscrit pas dans la même démarche que
celui qui fait une activité pécuniaire.
Christian HONORE :
- Je vous félicite pour ce travail bénévole. Je suis fier de mon arrondissement.
Frédérique PIGEON :
- A l’université de Paris IV, on propose du travail rémunéré aux étudiants
pendant les inter-cours.
Une étudiante qui participe au projet KAPS :
- Le travail bénévole nous sert pour nos curriculum vitae et pour notre parcours
professionnel. En participant à ce projet, nous avons accès au logement du
CROUS, ce qui est une contrepartie importante.
- Le travail bénévole est un échange plus qu’un don.
Florenty KLARA :
- Dans le cadre de la sélection des candidats, nous leur avons demandé de nous
présenter un projet sur le quartier. En effet, nous souhaitions des personnes
motivées.
Conseil de quartier public La Chapelle Marx Dormoy 20/01/11 6
Interventions du public :
- Est-ce que chaque résidence étudiante travaillera sur une thématique ?
- Est-ce qu’il y a un restaurant universitaire prévu ?
Florenty KLARA :
- Concernant les projets thématiques par résidence, tout reste ouvert. En effet,
la résidence de la Porte de La Chapelle est une expérimentation, ce qui nous
permettra de voir pour la suite.
Frédérique PIGEON :
- Il n’y aura pas de restaurant universitaire.
Information relative aux salles de consommation à moindre risque
Françoise LEMOINE – COUNIL, conseillère de quartier :
- Ces salles risquaient d’être implantées dans le 18e ou dans le 10e
arrondissement.
M. LEYRIT :
- Les politiques liées à la toxicomanie relèvent de la responsabilité de l’Etat.
- Les hôpitaux mènent une réflexion sur les possibilités d’améliorer la vie des
consommateurs. Il y a des études internationales de l’INSERM (Institut
National de la Santé et de la Recherche Médicale) sur l’avancée que
pourraient offrir les centres d’injection supervisés. Mme Roselyne Bachelot,
ancienne ministre de la Santé, a indiqué que les politiques de santé publique
étaient favorables à ce type de structure.
- L’installation de salles de consommation à moindre risque est complexe, c’est
pourquoi les politiques de santé publique et de tranquillité publique
travaillent ensemble pour que cela soit viable.
DEBAT
Françoise LEMOINE – COUNIL :
- L’académie nationale de médecine a donné un avis négatif.
Frédérique PIGEON :
- Il existe 80 centres de ce type : il y a des expérimentations, notamment à Bilbao
et Genève.
- L’installation de salles de consommation à moindre risque fait consensus parmi
les Conseillers de Paris, à part pour 2 ou 3 conseillers de l’UMP.
- Il faut faire un diagnostic pour savoir où l’on peut installer ce type de structure.
Nous savons très bien qu’il ne faut pas concentrer sur un même territoire
plusieurs pôles de soins, mais au contraire les disséminer sur Paris.
Conseil de quartier public La Chapelle Marx Dormoy 20/01/11 7
Quelles idées de thèmes pour les Rencontres de la démocratie locale prévues
en mars 2011 ?
Jeremy GAULTIER, responsable du service de la démocratie locale :
- Les Rencontres de la démocratie locale sont un événement annuel, organisé par
Mme Joly, conseillère déléguée auprès du Maire chargée de la vitalité
démocratique (conseils de quartier, vie associative), à destination des conseillers
de quartier. Il s’agit d’une matinée au mois de mars, pendant laquelle les
conseillers de quartier débattent et échangent sur leurs pratiques et leurs
expériences.
- Avez-vous des idées de thèmes que vous souhaiteriez voir aborder, lors des
Rencontres du 12 mars 2011?
Intervention du public :
- Je propose le thème de la démocratie locale au féminin : de quelle manière
est vécue cette instance, du point de vue des femmes ?

Publié dans A LA UNE DU BLOG

Commenter cet article