Compte-rendu de la commission propreté La Chapelle mai 2010

Publié le par Hervé

Voici en détail le compte rendu de la commission propreté La Chapelle de ce mois de mai 2010. proprete-de-paris.jpgLa réunion de la commission propreté La Chapelle a eu lieu le lundi 17 mai 2010
avec deux temps forts :
1. Quelle collaboration peut-on envisager dans le retrait des tags non traités à
La Chapelle en présence de monsieur Laurent GOMIS responsable de la
société d’insertion et d’éco-propreté « Clair et Net » ?
2. Point propreté du quartier La Chapelle avec monsieur Denis GABRIEL,
responsable des services techniques propreté du quartier La Chapelle
La réunion de la commission propreté La Chapelle a été filmée par Etienne de
CLERCK qui réalisait à cette occasion une vidéo sur les actions concrètes de la
démocratie participative du 18ème .

1. Rencontre avec M. Gomis (société Clair et Net) : quelle collaboration peut-on
envisager dans le retrait des tags non traités à La Chapelle ?
Pour cette deuxième rencontre avec monsieur Laurent GOMIS, la commission propreté a
proposé de travailler à l’élaboration de devis sur trois sujets en rapport avec les tags non
traités par la société « Urbaine de Travaux » :
- Nettoyage de traces de peinture sur trottoir (une liste des points à traiter sera
envoyée à la société pour la fin de ce mois de mai) ; contrat annuel
- Nettoyage localisé des tags sur bacs de fleurs sur le pont Ordener ; contrat
annuel
- Nettoyage des tags sur le mur en pierre de la boulangerie « Mogador » angle
Torcy/La Chapelle régulièrement taggé et application d’une couche de
protection vernis ; contrat annuel
Notons que les tags sur les grilles des ponts ne peuvent-être traités par cette société. Il
est plus judicieux de procéder à une remise en peinture des grilles et une implication plus
grande de RFF et SNCF.
Rappel :
L’association Clair & Net est une association d’insertion et d’éco-propreté basée à la
Goutte d’Or depuis 1997. Elle emploie du personnel en insertion professionnelle.
Actuellement 17 personnes y travaillent à temps plein. Elle est agrée Monuments
Historiques. Elle met en oeuvre une technique écologique d’aéro-gommage pour les tags
et les graffitis sur toute surface. Cette technique dite à basse pression, sans apport d’eau,
utilise des quartzs non agressifs, fabriqués spécialement pour traiter les graffitis et
nettoyer les différents supports souillés. Un vernis anti graffiti est ensuite posé.
Parmi ses prestations cette entreprise assure l’entretien annuel des 28 transformateurs
hors sol d’ERDF (transformateurs classés) sur Paris dont deux à La Chapelle (61 rue de
La Chapelle et 27 rue de Torcy)
2. Point Propreté à La Chapelle avec M. Gabriel

Ordre du jour
1. Les épaves vélos
2. Esplanade « Les Jardins d’Eole » et « Impasse de La Chapelle »
3. Zoom sur le nettoyage des ponts Ordener et Riquet
4. Les affichettes
5. Entretiens des vitrines commerciales
6. OCNA Philippe de Girard / Pajol secteur sud du quartier La Chapelle
Suite à notre marche exploratoire nous constatons que les secteurs les plus sales sont la
rue Riquet et notamment avant le pont, les ponts Ordener et Riquet et la rue Buzelin.

 

Suite à notre marche exploratoire nous constatons que les secteurs les plus sales sont la
rue Riquet et notamment avant le pont, les ponts Ordener et Riquet et la rue Buzelin.
Le sentiment de propreté des habitants du quartier n’est pas au beau fixe même si
le travail est globalement correct.
La commission propreté La Chapelle observe que certaines rues sont moins bien
balayées que d’autres.
Les moyens pour enlever les encombrants sont insuffisants : les délais de
réparation sont trop longs (entre 15 et 21 jours), le nombre de véhicules est
insuffisant. Cette remarque sur les encombrants a déjà fait l’objet d’une réflexion
de la commission dont voici l’extrait de ce compte rendu.
ENCOMBRANTS
Ils sont de plus en plus nombreux et volumineux (sacs de gravats, mobilier,…). Les délais
de retrait sont allongés. Certains artisans utilisent ce moyen pour se débarrasser à
moindre coût de leurs déchets. De nombreuses entreprises « oublient » leur matériel de
chantier : barrières de chantier, plots en ciment,……………..
Plusieurs pistes d’amélioration sont évoquées :
- Accès à la déchetterie : permettre l’accès aux artisans
- Verbalisation : améliorer son efficacité. Le montant de l’amende n’est pas dissuasif.
- Communication : à revoir, notamment en insistant sur la gratuité
- Matériel roulant : le secteur dispose normalement de 3 camionnettes. A ce jour, seule
une camionnette est opérationnelle. Les 2 autres sont en maintenance et il n’y a pas
de possibilité de prêt de la part d’autres secteurs.
Dans ce contexte l’enlèvement des encombrants signalés mobilisent 100% du personnel.
Les maraudes sont très restreintes. Nous déplorons d’être revenus au début de la 1ère
mandature du Maire de Paris où le matériel manquait à l’arrondissement.
1. EPAVES VELOS
Depuis mai 201 les épaves « 2 roues » sont enlevée selon une procédure mise au point
avec la Préfecture de Police de Paris.
Les services propreté de la ville de Paris établissent la liste des épaves à retirer et la
communique au service central de la Préfecture de Police qui transmet ces informations
aux commissariats. Les observations de la commission propreté sont transmises à ce
département via notre interlocuteur à la voirie. Ces opérations sont bi - mensuelles et
fixées pour l’année en cours. Le calendrier 2010 pour le 18ème est le suivant : 12 et 28
Mai, 11 et 25 Juin, 8 et 26 Juillet, 9 et 23 Août, 6 et 20 Septembre, 4 et 18 Octobre, 2 et
17 Novembre, 1er et 16 Décembre.
2. ESPLANADE DES JARDINS EOLE ET IMPASSE DE LA CHAPELLE
L’esplanade des jardins d’Eole a bénéficiée d’une OCNA (Opération Concertée de
Nettoyage Approfondi) il y a quelques mois. Cet investissement est aujourd’hui annihilé
par le manque de suivi de la part des services municipaux notamment au niveau de la
verbalisation qui doit être maintenue sur des périodes beaucoup plus longues
(actuellement quelques jours). Qui a envie de d’aller à la buvette des jardins d’Eolia au
milieu des déjections canines ?
L’impasse de La Chapelle est sale, les emballages de restauration rapide s’accumulent
ainsi que les déjections canines et les débris de verre autour du récupérateur.
Les actions de verbalisation doivent être intégrées comme acteur à part entière dans le
cadre des plans de nettoyage car elle assure la pérennité (ex : OCNA) des actions
entreprises, participe à l’amélioration du cadre de vie et permet une bonne gestion des
investissements financiers. Un plan d’action concernant cette activité doit être mis en
place avec évaluation des besoins.
A terme, un véritable projet sur ces deux secteurs est vivement attendu.
3. ZOOM SUR LES PONTS ORDENER ET RIQUET / ENTRETIEN DES PONTS
FERROVIAIRES
Une observation des ponts Ordener et Riquet nous amènent à demander une plus
grande attention dans le nettoyage de ces deux ponts (papiers divers et nettoyage le long
et au niveau des rebords de la grille).
Plus généralement nous attendons un retour d’information sur les réunions Ville de Paris
/SNCF / RFF pour l’entretien des ponts ferroviaires. La commission propreté du 18ème a
contribuée à leur initialisation. A ce jour seul le pont Ordener (grille, margelle) a été
réhabilité.
Rappel : en amont du pont Riquet entre l’angle de la rue Pajol et le début du pont, la rue
Riquet n’est pas nettoyée correctement.
4. LES AFFICHETTES
L’augmentation de l’affichage sauvage est préoccupant (associations, groupes politiques,
communauté asiatique). .
5. ENTRETIEN DES DEVANTURES DES COMMERCES
De nombreuses vitrines commerciales et murs sont sales. Un travail de fond doit d’être
mis en place pour inciter au nettoyage et à l’entretien. Les vitrines en cause sont privées
et publiques (La Poste Marx Dormoy…).
Nous souhaitons une réunion sur ce sujet avec M. Beppo, Adjoint au Maire, chargé de
l'Espace public (voirie, propreté) et Mme Gabelotaud, Adjointe au Maire, chargée du
Commerce de l'artisanat et du développement économique.
6. OCNA PHILIPPE DE GIRARD / PAJOL
Une opération concertée de nettoyage approfondi est prévu du 17 au 23 novembre 2010
sur le secteur sud de La Chapelle (rues Philippe de Girard, Pajol, Département, Kablé et
Boulevard de La Chapelle).
En attendant cette opération, il est demandé de retirer les gravillons en nombre sur la
chaussée de la portion de la rue Pajol entre la place de La Chapelle et la rue Kablé.

Ce compte rendu sera disponible sur le site internet de la Mairie du 18e à l’adresser suivante www.mairie18.paris.fr dans la rubrique Vie Citoyenne > Conseil de quartier.


Publié dans A LA UNE DU BLOG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article