Le village La Chapelle

Publié le par Hervé Léger

PARIS LA CHAPELLE

Ancien village avant d'être rattaché en 1860 à Paris pour former le XVIIIème arrondissement, le quartier Marx Dormoy La Chapelle est resté au fil des années un quartier typiquement parisien gardant son caractère populaire.

Le coeur de ce quartier est situé au niveau du marché La Chapelle et de la rue commerçante et pietonne "rue de l'Olive".

La rue de l'Olive et le marché couvert La Chapelle

Avant de devenir un quartier de Paris, le village de La Chapelle s'est constitué sur un site de cols entre les collines de Montmartre et de Belleville.

Cette petite bourgade était située sur l'une des principales routes desservant Paris ( Axe Marx Dormoy rue de La Chapelle actuellement) et conduisait à l'abbaye royale de Saint-Denis.

Son existence apparaît au 6ème siècle avec l'existence d'une chapelle Sainte Genevieve qui sera rattachée par la suite à la paroisse de Saint-Denis au 13ème siècle.

Au col de l'oratoire de La Chapelle, Sainte-Genevieve y transporta le cercueil de Saint-Denis. Ensuite les reliques furent transportées à l'abbaye Royale de Saint-Denis par le roi Dagobert.

Le village de la Chapelle connu une période faste de prospérité grâce à la foire du Lendit du 9ème au 15ème siècle. Pour plus de détail sur la foire du Lendit : http://www.ville-saint-denis.fr/jsp/site/Portal.jsp?page_id=164

La venue de Jeanne d'Arc le 3 septembre 1429 fut l'autre évenement du village La Chapelle. Elle y pria dans la chapelle avant d'attaquer et de rentrer dans Paris. Blessée, elle fut ramenée à La Chapelle. Malgré sa bessure, elle souhaita reprendre l'attaque sur Paris mais ordre du roi lui fit donné de se replier sur l'Abbaye de Saint-Denis.

L'Eglise Jeanne d'Arc à gauche et la chapelle reconstruite à droite où pria Jeanne d'Arc.

Jusqu'à la révolution, le village La Chapelle est rattaché à la seigneurie de Saint-Denis.

Exclusivement rural, le village de la chapelle est composé de commerces le long de la route menant à Saint-Denis. Elle comprend en 1814 un hameau celui de la goutte d'Or.

Sa population est multipliée par sept entre 1836 et 1856.

 La révolution industrielle du XIXème siècle modifie profondemment le village. Le village rural se transforme. La forte poussée démographique et l'arrivée en masse d'ouvriers modiifient la sociologie du village. Le paysage du Nord de Paris se transforme sous l'effet de l'industrialisation. C'est l'apparition des premières voies ferrées. La mutation économique et urbaine de ce Nord Paris rural est enclenchée. L'ouverture de la Gare du Nord en 1846 va bouleverser le paysage du village. En effet, les lignes de chemins de fer créent une véritable césure entre La Chapelle et Clignacourt.

 Tout comme la commune de Montmartre, le village La Chapelle voit arriver un flux de plus en plus important d'habitants venus travailler à Paris mais ne pouvant s'y loger faute d'argent.

En 1843, la municipalité de La Chapelle décide de créer une mairie qui sera inaugurée quelques années plus tard. Elle est situé à l'emplacement du collège Marx Dormoy actuel.

L'ancienne mairie La Chapelle à gauche

Inaugurée le 16 février 1845, elle comprend la mairie, la justice de la paix, trois écoles et un commissariat de police.

Sur les conseil du préfet Haussmann et face à l'extension urbaine, Napoléon III décide de rattacher la commune de La Chapelle à Paris. Les limites de Paris sont repoussées.  Le 1er janvier 1860, les anciennes communes de banlieues sont annexées à Paris et constituent désormais des arrondissements.

La commune de La Chapelle comme celle de Montmartre est coupée d'une partie de son territoire.

La Chapelle perd au profit de Saint-Ouen, Saint-Denis et Aubervilliers le territoire de l'ancienne commune situé dans la plaine. Ce territoire représente aujourd'hui la partie allant de la porte de La Chapelle au Stade de France : la plaine Saint-Denis.

La barrière de l'octroi est déplacée de la Place de La Chapelle à la Porte de La Chapelle.

La Barrière de l'octroi à la Porte de La Chapelle

Bien que protestant contre l'amputation de ce territoire situé dans La Plaine, le conseil municipal approuve la disparation de la commune au profit d'un nouvel arrondissement de Paris : le XVIIIème.

Côté élus de La Chapelle, on avait espéré que la mairie prenne place dans les locaux de la mairie de La Chapelle. Mais c'est dans les locaux de l'ancienne mairie de Montmartre située square Jehan Rictus que la mairie du XVIIIème arrondissement est installée.

Plus tard, la mairie se déplacera place Jules Joffrin afin de répondre à une volonté de recentrer l'arrondissement. La nouvelle place Jules Joffrin sera inaugurée en 1858.

Tout au long du XXème siècle le quartier La Chapelle se développe à l'intar de Montmartre.

Dans les années 1980/1990, l'arrivée de la drogue et ses effets négatifs sur un quartier populaire marqueront fortement les esprits. On assiste à un fort sentiment d'abandon face à ce fléau de la part des habitants vis à vis des pouvoirs publics et de la mairie.

Depuis 2000, La Chapelle Marx Dormoy a commencé à tourner cette page non sans mal.

De nos jours, La Chapelle est un quartier de Paris qui a gardé son aspect petit village. C'est au rythme du marché La Chapelle appelé le plus souvent marché de l'Olive que bat le coeur des habitants de ce quartier.

La rue de l'Olive et ses commerces

De nombreux projets sont en cours de réalisation dont le plus important est la mise en place d'un jardin. Ce site de 3 hectares comprend actuellement trois bâtiments ferroviaires désaffectés dont une immense halle du début du XX e siècle. La structure de l'édifice sera conservée et réaménagée pour accueillir un immeuble d'activité, une auberge de jeunesse, un IUT et une bibliothèque. Le gigantesque chantier devrait débuter en 2006 pour s'achever quatre ans plus tard.

Pour plus d'information sur les projets du quartier La Chapelle rendez-vous sur www.paris.fr rubrique mairie du 18e  ou sur le blog http://torcyevangile.over-blog.com rubrique Actualités du quartier La Chapelle Marx Dormoy.

Hervé Léger vendredi 12 août 2005

 

 

 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article