Dernier volet de notre rencontre avec Patrick Gaumer

Publié le par Alain et Hervé

PARIS LA CHAPELLE

Dernier épisode
Résumé des épisodes précédents ( voir le calendrier du blog des mardis 10, 17 et 31 janvier 2006 ) : passion BD. Mais ce n’est pas tout …

 5 .  Mon quartier …

Et le quartier ? J’y habite depuis 1997 avec ma compagne et ma petite fille qui a maintenant dix ans. Elle est vraiment une enfant du quartier car elle avait à peine 2 ans quand nous sommes arrivés.

Ce qui m’y plaît, c’est son côté métissé. En quelques centaines de mètres, on voyage à travers le monde. Tout à l’heure je parlais de mon travail de passeur, mais ce mouvement on le voit aussi  dans le quartier, de l’étal de produits africains au supermarché chinois ou en allant tout simplement à l’école de ma petiote, l’école Torcy où il y a une trentaine d’origines. C’est passionnant. Comment découvrir l’autre ? Comment découvrir d’autres cultures ? Les meilleures amies d’Alice sont des petites chinoises, une Sri-lankaise … C’est la possibilité de découvrir des spécialités culinaires, des habitudes et des repères différents et de discuter. Par exemple les parents d’une petite copine d’Alice souhaitent que je leur fasse une « conférence » sur la BD européenne, que je leur montre les différentes sortes de bande dessinée… eux me montrant certains aspects de la Chine et de la région dont ils sont originaires. Cela c’est pour moi une richesse fabuleuse, une des choses qui me plaisent dans ce quartier.

Il y a en plus un côté « enclave » qui nous empêche d’être envahi par les touristes.  Car il y a un côté un peu « village », peut-être lié à la topographie, coincés que l’on est entre les voies ferrées des gares du Nord et de l’Est.

Voilà ce qui me plait ici : avoir cette vie de quartier, y croiser des gens, le marchand de journaux, le boucher, … Je reviens là à mes racines. J’ai grandi dans une petite ville de 6000 habitants et le 18e est, pour cela, extrêmement riche. Le 18e est une ville de 180 000 habitants et, dans cette ville, notre quartier je me le suis approprié comme beaucoup de gens que je connais se le sont approprié : il y a la possibilité de lier des connaissances, de faire partager des passions, le plaisir d’y trouver une librairie, une vraie comme le Rideau rouge, et, toujours pareil, de rencontrer des gens qui ont eux aussi envie de jouer les passeurs …

Au fait, le blog  ne serait-il pas fait aussi pour ça ?

PS. Pour en savoir plus sur Patrick Gaumer et son œuvre, allez voir un des nombreux sites BD qui leur consacrent une petite place …

De tout ce qu'il a publié nous avons extrait quatre ouvrages qui sont disponibles aujourd'hui :

 

- Les Années Pilote,  Editions Dargaud, 1996

- Tibet, la fureur de rire,  Editions Le Lombard, 2000

- Larousse de la BD,  Editions Larousse, 2004

- André-Paul Duchâteau, Gentleman Conteur, Eitions Le Lombard 2005

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article