Des murs en bois déjà dégradés en moins de quatre ans à la halle Pajol

Publié le par Hervé

Des murs en bois déjà dégradés en moins de quatre ans à la halle Pajol
Des murs en bois déjà dégradés en moins de quatre ans à la halle Pajol

Qualifié dans le premier écoquartier de Paris, de plus grand toit urbain photovoltaïque, la halle Pajol voit sa devanture en bois très mal menée par le temps.

Ces anciens bâtiments ferroviaires ont permis il y a quatre ans de voir émerger une bibliothèque, une auberge de jeunesse, une salle de sport et un institut universitaire entre-autres pour un coût de 200M€.

Mais depuis quelques temps, les panneaux de bois sont décolorés, abimés voir moisis par le temps. C'est encore plus flagrant sur la façade nord.

Ces dégradations semblent sérieuses et rapides en quatre ans à peine.

L'association ASA pour le suivi de l'aménagement Paris Nord a fait remonter le problème. La mairie a pris en compte ces dysfonctionnements le 11 mai 2016. Un diagnostic est en cours et le résultat sera connu dans quelques semaines.

Rappelons qu'en octobre 2013, après la livraison de la bibliothèque Vàclav-Havel, des problèmes d'étanchéïté étaient apparus au 2ème étage nécessitant la pose de bâches.

A suivre donc...

Publié dans A LA UNE DU BLOG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Habitant pajol 18/06/2016 11:28

Franchement si c'était le seul problème du quartier nous serions bien contents !!
Cela fait maintenant plus d'1 an que les camps de migrants se multiplient dans tout le quartier de la chapelle avec la bénédiction de la mairie de Paris et du 18ème.
Ils sont une nouvelle fois sur l'esplanade Pajol, pour combien de temps cette fois ? 2 mois ? Jusqu'à la prochaine fois...
Les associations (rassurez-vous aucun d'entre eux n'habitent ici bien sur !) les gérant ont plus de pouvoirs et sont plus écoutées par les pouvoirs publics que les propres riverains qui préfèrent se terrer chez eux en attendant que cela se passe.