Pollution novice à La Chapelle

Publié le par Hervé

Dimanche 19 avril 2015, un gigantesque incendie dans un entrepôt textile à La Courneuve a provoqué une pollution atmosphérique touchant notre quartier La Chapelle. Des désagréments se faisaient même encore sentir vingt-quatre heures après cet incendie dans le nord de Paris.

Une forte odeur de brûlé a persisté pendant de longues heures. On peut se poser la question à savoir si les fumées et les particules qui se sont répandues dans l'air sont-ou pas nocives pour notre santé?

En effet, dans la nuit de dimanche à lundi, la forte odeur de brulé ressentie à l'extérieur du quartier La Chapelle, a touché aussi l'intérieur des habitations. Lundi à 3h00 du matin par exemple, la pollution était si forte en odeur qu'il n'était pas possible d'aérer les habitations.

L'association Robin des Bois s'est alarmée des effets de ces fumées suite à cet incendie. Elle affirme selon son porte-parole Jacky Bonnemains que "l'aspect sanitaire et environnemental a été occulté...la combustion à l'air libre de ces biens importés de Chine dégage un panaché chargé de particules toxiques, de métaux lourds, d'hydrocarbures et de dioxines". L'association compare ce sinistre hors norme au dégagement d'un super incinérateur.

Du côté des pouvoirs publics, Airparif, qui contrôle la qualité de l'air, botte en touche sur son site internet car cet organisme n'a pas la possibilité ni les moyens nécessaires pour suivre en urgence les impacts d'accident industriel de ce type. Les seuls polluants réglementés que sont les gaz d'échappement et les émanations des chauffages domestiques sont étudiés par cet organisme.

En tout cas nous habitants du quartier La Chapelle et des alentours avons peu d'informations sur cet accident et ses effets sur notre santé à terme...

Publié dans A LA UNE DU BLOG

Commenter cet article

Whitebeam 04/05/2015 09:17

Les feux de cheminées contribueraient autant à la pollution que le trafic routier. L'arrêté préfectoral les interdisant a pourtant été annulé en janvier 2015.

Camille paris 2 26/04/2015 07:10

la pollution de l'air devient ensuite la pollution des sols après les retombés